Programme de don d’arbres

Agrile du frêne et programme de don d’arbres sur le territoire de Baie-D'Urfé 

Situation actuelle

Depuis quelques années, l’arrivée de l’agrile du frêne fait des ravages dans la région. Afin de contrer la perte de ces arbres, la Ville a mis sur pied une Stratégie contre l’agrile du frêne et un programme de dons d’arbres pour inciter les gens à planter la forêt de demain. Les conséquences de cet insect ravageur sont multiples et négatives sur l’environnement, l’économie et les citoyens. Pour une municipalité, les principales conséquences sont la perte de canopée, l’augmentation des coûts annuels d’abattage, le remplacement des arbres, la disposition du bois, la perte en valeur des propriétés, les problèmes de drainage et la diminution du caractère esthétique de la ville.
 

Pour la communauté, la perte de services écologiques fournis par les arbres sera aussi marquante, car les arbres contribuent à :

  • Améliorer la qualité de l’air urbaine
  • Supporter une diversité biologique
  • Limiter l’érosion du sol
  • Améliorer la qualité de l’eau
  • Lutter contre les ilots de chaleur
  • Lutter contre les écarts de température et les vents
  • Améliorer la qualité de vie
  • Favoriser une meilleure santé humaine.

Le plus frappant est sans doute la transformation des paysages. Plusieurs lieux publics et privés se verront radicalement transformés suite à la perte de ces arbres. Afin de contrer les effets négatifs de la perte de canopée des frênes, la Ville de Baie-D’Urfé s’est dotée d’un important programme de dons d’arbres afin de faciliter la plantation d’arbres sur son territoire.

Ce programme qui a débuté au printemps 2015 se déroulera jusqu’à l’automne 2019. Il y a deux dons d’arbres par année, un au printemps et l’autre à l’automne.

À chaque don d’arbres, ce sont 250 arbres qui sont disponibles pour les propriétaires résidentiels, industriels, commerciaux ou institutionnels. Les dates exactes des distributions sont communiquées aux citoyens via la revue Entre Nous, le site Internet et le babillard électronique.

À chaque distribution, ce sont dix (10) espèces différentes d’arbres et d’arbustes qui sont offerts aux propriétaires. Cette distribution est faite dans le but d’augmenter la biodiversité au sein de la Ville. Si l’agrile du frêne atteint aussi sérieusement la municipalité aujourd’hui c’est qu’il y a un manque de diversité des arbres au sein du territoire.  

Le sérieux de la démarche de reboisement étant démontré, un principe général extrêmement important sera considéré avant de planter un arbre ; il s’agit de bien connaître les conditions environnantes où il prendra racine. Autrement dit, il faut planter « le bon arbre au bon endroit ». Chaque espèce est différente et a ses propres exigences de croissance.

© Copyright 2018 Ville de Baie-D'Urfé. Tous droits réservés.
Top