Espèces exotiques envahissantes

LE NERPRUN

Vous avez sûrement croisé plusieurs nerpruns lors de vos promenades sans connaître ses aspects : il fait partie des espèces exotiques envahissantes que l’on retrouve partout sur l’Île de Montréal et constitue la principale menace de nos écosystèmes.

On trouve à Montréal deux espèces de nerprun à caractère envahissant, soit le nerprun cathartique (Rhamnus cathartica) et le nerprun bourdaine (Frangula alnus). Ils ont été introduits d’Europe au début des années 1900 et plantés autour des habitations en raison de leur aspect décoratif. Ils sont aussi présents dans divers types de milieux dont les forêts, la lisière des zones boisées, le long des clôtures et sentiers et dans les anciens champs de culture abandonnés. Cet arbuste est dioïque, c’est-à-dire qu’un plant porte des fleurs mâles et un autre plant porte les fleurs femelles. Les plants femelles produisent un grand nombre de petits fruits.

Les nerpruns résistent à une vaste gamme de conditions d’ensoleillement et d’humidité. Leur prolifération est issue de la production abondante de semences qui ont la particularité d’être viables pendant plusieurs années et de germer rapidement. Les oiseaux contribuent grandement à la propagation des nerpruns par les graines qu’ils dispersent après avoir ingurgités les fruits.

Quand le nerprun envahit un milieu naturel, il supplante les espèces indigènes grâce à l'ombre épaisse que répand son feuillage et à la ramification de ses branches très près du sol. De plus, cette espèce pourrait être allopathique, autrement dit, capable de produire des substances inhibant la croissance et le développement de plantes herbacées du milieu environnant. Le nerprun empêche la régénération naturelle là où il s’installe et entraîne d’importants impacts sur la biodiversité. Il représente la principale menace pour les écosystèmes de nos grands parcs. Il est donc important d’enlever ces arbres de votre propriété.

Consultez le site de la Ville de Montréal pour plus d’information sur le nerprun et d’autres espèces envahissantes dans notre région.

LA PHRAGMITE

Le roseau commun ou Phragmite (Phragmites australis) est une plante qui préfère les milieux humides et qui est très envahissantes. On peut souvent l’observer sur le bord des autoroutes dans les fossés. 

LA BERCE DU CAUCASE

La berce du Caucase (Heracleum mantegazzianum) n’est pas encore sur notre territoire… mais elle gagne du terrain et représente une menace importante pour la santé publique. 

Insectes exotiques envahissants

On connaît déjà l'agrile du frêne et on surveille de près le longicorne asiatique (longicorne étoilé).  Ces deux insectes exotiques constituent des menaces sérieuses pour la forêt urbaine montréalaise. Le longicorne asiatique (longicorne étoilé) n'a pas encore été aperçu au Québec. Consultez le site d'Espace pour la vie afin d'en apprendre plus.

Les espèces exotiques les plus importantes au Québec

Les espèces exotiques envahissantes au Canada

© Copyright 2018 Ville de Baie-D'Urfé. Tous droits réservés.
Top